Il est désormais possible de réserver un nom de domaine en .fr contenant des caractères spéciaux.


Quels domaines sont concernés ?

Les domaines de premier niveau .fr, .pm, .re, .tf, .wf, et .yt

Quels sont les caractères retenus ?

Les labels d’un nom de domaine IDN seront uniquement composés des caractères suivants :
a, à, á, â, ã, ä, å, æ, b, c, ç, d, e, è, é, ê, ë, f, g, h, i, ì, í, î, ï, j, k, l, m, n, ñ, o, ò, ó, ô, õ, ö, oe, p, q, r, s, t, u, ù, ú, û, ü, v, w, x, y, ý, ÿ, z, ß, 0, 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, - (trait d’union ; signe moins)

Le calendrier

L’ouverture est prévue en deux temps :

1. Du 3 mai au 3 juillet 2012, les titulaires de noms de domaine ASCII sont prioritaires à l’enregistrement des noms de domaine IDN correspondants y compris pour les versions IDN dont l’orthographe n’existe pas. Cette période est dite « période de grandfathering ».
A noter : un demandeur peut procéder à l’enregistrement d’un nom de domaine ASCII pendant cette période et demander de facto l’enregistrement en priorité des versions IDN correspondantes.

2. A partir du 3 juillet 2012 l’enregistrement des noms de domaine IDN est ouvert à tous selon la règle du « premier arrivé, premier servi ».
Tout demandeur pourra déposer un nom de domaine IDN, y compris pour les versions IDN dont l’orthographe n’existe pas, qu’il soit titulaire ou non du nom de domaine ASCII correspondant.

Le demandeur d’un nom de domaine IDN correspondant à une version ASCII d’un terme soumis à examen préalable doit justifier de son intérêt légitime et de sa bonne foi.

PENDANT LA PERIODE DE GRANDFATHERING (DU 3 MAI 2012 AU 3 JUILLET 2012)
Tous les titulaires de nom de domaine ASCII ayant fait l’objet d’un examen préalable et souhaitant enregistrer les versions IDN correspondantes sont prioritaires.
Dans ce cas, ces derniers pourront justifier de leur intérêt légitime par l’obtention au préalable du nom de domaine ASCII.

APRES LA PERIODE DE GRANDFATHERING (A COMPTER DU 3 JUILLET 2012)
La règle du « premier arrivé, premier servi » s’applique : les titulaires d’un nom de domaine ASCII ayant fait l’objet d’un examen préalable, et n’ayant pas enregistré les versions IDN correspondantes ne sont plus prioritaires.
Tout demandeur d’un nom de domaine soumis à examen préalable peut demander l’enregistrement des versions IDN alors même qu’il ne détient pas la version ASCII. Les modalités d’enregistrement d’un terme soumis à examen préalable s’appliquent.

Source: AFNIC



jeudi, mai 10, 2012





<< Retour